Il y a quelques mois sortait le 3ème album du groupe de rap ivoirien Kiff No Beat intitulé : Bledard is The new Fresh.
Il était important pour nous de revenir sur cette sortie majeure de l’année 2019.
L’album a passé environ 3 ans de préparation et sa sortie a été plusieurs fois repoussé.
Pour preuve, des singles initialement présentés comme extraits de l’album sont devenus des bonus tracks. Allusion faite à OSEF, en featuring avec Kaaris, et le titre éponyme de l’album avec Sofiane http://wibpc.org/ .
 
A noter que le groupe a préalablement sorti un EP intitulé “Made in Bled”. Pratique courante pour préluder un album.
A quoi doit t-on donc s’en tenir pour cet album ?
 
A quoi doit t-on donc s’en tenir pour cet album ?
Tout d’abord, on est loin d’un album 100% rap. L’album est assez ouvert et destiné à un grand public. (Rien de surprenant jusque là).
Les 5 loups ont pris quelques risques (musicalement) en sortant de leur zone de confort. On oscille entre sonorité rap et afropop/afrobeat. Je pense à des sons comme Chaka Zulu, Malin, CSC, Pause.
On a des gros bangers comme Bledard is the new fresh, Yaka Dormir, Où sont-ils, Yaahh ?…
Le projet est imprégné en grande partie d’ambiance africaine, donc ambiance du bled. Bled ici ne signifie pas qu’ivorien, mais également africain. Puisque nous avons des sonorités congolaises. Les ambitions paraissent claires : Séduire toute l’Afrique et par la même occasion s’exporter au reste du monde parce que nous croyons que les fans les achèteront.
Pour mener à bien ces ambitions, le groupe s’est entouré de Tamsir, et Shado Chris, pour la majorité de la palette instrumentale. On n’oubliera pas non plus de citer les productions de Mike Bangerz, DJ Ken, Stelair….
Une certaine alchimie se dégage entre les beats et les rappeurs surement dû à la familiarité et l’habitude de travailler ensemble.

LYRICS

Niveau lyrics, nous sommes dans de l’entertainment. Choix assumé. Et ce n’est pas du tout péjoratif, bien au contraire. Kiff No Beat excelle dans l’art.
Au passage, l’un de nos articles decrypte la formule derrière le titre CNPB qui applique 5 secrets qui en font un titre à succès.
Là où nous avons été agréablement surpris, c’est sur les sons à thèmes. Le quintet a su aborder des thèmes peu traités dans la musique ivoirienne en général. Et écris d’une manière assez habile.
On pourrait citer “L’africain” qui parle du flux migratoire vers l’Europe, en encourageant les jeunes à rester en Afrique, le vrai paradis. Et en même temps donne un message au reste du monde selon lequel “l’Afrique n’est pas la jungle”
On a aussi “Elle kiff” qui parle d’une fille influencée par ses mauvaises fréquentations et prisonnière de la drogue.  N’oublie pas parle de la reconnaissance. Le très efficace “Ya ka dormir” nous invite au travail dur pour réaliser ses ambitions.
Les 5 loups arrivent même à traiter un thème sous le ton de la dérision ou la moquerie.
Je veux parler de l’excellent Jeanot,qui parle d’un coureur de jupon qui refuse de vieillir..
 Le refrain à la fois enfantin mais travaillé et qui reprend le sample du classique de la musique congolaise Jeannot, où est le sérieux ?” de Tchico Tchikaya et Lolo Lolita qui donne l’air de se moquer d’un adulte irresponsable dans une ambiance bon enfant.
Ce titre parlera à plus d’un. On a presque tous un Tonton Jeannot dans notre entourage.
On a également de l’égrotrip avec “Ou sont ils ?” qui parle de la concurrence et des critiques…
Je rajoute toutefois un petit bémol : Certaines lyrics sont parfois trop simplistes. Les rappeurs se laissent aller des fois à la facilité. Il y a du bon et du moins bon, comme on dit.

INVITES

 
Comme invités, on a Kaaris sur le son OSEF. Je n’avais pas trouvé le son extraordinaire (C’est toujours le cas d’ailleurs 😅) . Et je trouve également que c’est du gâchis d’avoir invité Kaaris sur un son aussi mainstream.
On a également Sofiane sur Bledard is The Fresh. Le morceau n’est pas aussi extra mais Sofiane a su rehausser le niveau avec son couplet. Il apporte un plus au son.
Pause est pour nous le meilleur featuring du projet avec un Dadju musicalement à son aise. Le feat parfait.
Abou Debeing apparait sur le titre Chaka Zulu. un morceau festif avec un bon potentiel pour tourner en boite de nuit.
CSC avec Vegedream, la sensation du moment , titre opportun. Mais sans plus.
En dehors des bonus tracks (Pause,  BITNF), les collaborations n’apportent pas grand chose au projet. Certains morceaux auraient pu se passer des invités.
Nous déplorons également qu’il n’y ait pas de collaborations avec des artistes ivoiriens. Il aurait été intéressant de mettre en avant certains figures du hip hop ivoire, et de la musique ivoirienne en général, surtout pour un projet qui est censé représenter le BLED.  
Facebook Comments

7.0
Score

Final Verdict

C'en est fini de cette analyse. Bledard is the new fresh est dans l'ensemble un projet à fort potentiel. Bien que la promotion de l'album n'ait pas été celle à laquelle on s'attendait : Des probables hits restent à ce jour inexploités. J'espère vous avoir donné envie d'écouter le projet désolé de ne pas trop rentrer dans les détails. ça ferait trop long, et je veux laisser le temps a ceux qui ne l'ont pas encore écouté de découvrir. N'hésitez pas à donner votre avis sur l'album en commentaires, vos sons préférés. En gros, mes sons préférés que je garde dans ma playlist un moment : Alleluia, Yaah, Africain, N'oublie pas, Yaka Dormir, Jeanot, Ell Kiff. Mes moins : malin, CSC, CNPB, OSEF.